AccueilFAQRechercherPortailMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Inkblood Sally

Aller en bas 
AuteurMessage
Sally
Pied marin
avatar


MessageSujet: Inkblood Sally   Mar 22 Déc - 11:13

Nom: Sally Milton
Age: Environ 24 ans
Sexe: F
Race: Humaine (?)

Origine: Archipel...
Physique: Femme à la peau ambrée, aux cheveux brun foncé et aux yeux turquoise. Sally est bien formée et très athlétique. Si seulement elle n'avait pas des veines remplies "d'encre": Elle à l'air parfaitement normal la plus part du temps, mais parfois, lorsqu'elle se laisse aller et cesse de se concentrer... son sang dans ses veines deviens noir et forme, sur sa peau, des dessins, des formes, parfois abstraites... mais d'autre fois plus précises! Ça surprend n'importe qui!
Personnalité: Sauvage et têtue, elle déteste être sur terre et préfère la mer. Elle fait ce qu'elle veut et se laisse difficilement approcher. Par contre, elle respecte les gens qui ont des affinités avec elle et qui lui montrent un intérêt autre que monétaire...
Peur: Elle se sent si mal sur terre, qu'elle déteste y rester longtemps. C'est une peur pour elle de se retrouver trop longtemps à un port... Aussi, elle a une peur quelque peu irrationnelle des petits singes.

Titre/Réputation: Inkblood Sally, Princesses des Mers, Inkblood Princess
Talent(s): Sally est douée pour le combat et les acrobaties. Elle a des réflexes épatants, mais ce qui surprend les gens davantage, c'est qu'elle se bat très bien à l'épée, mais encore mieux à main nue! Elle est très forte.
Faiblesse(s): Bien qu'elle soit forte côté agilité, Sally danse comme un pied et n'a pas tellement de charisme. Elle comprend ce qu'on lui dit, fait ce qu'on lui ordonne, mais ne parle pas trop! Ce n'est pas à elle de négocier...

Possessions: Elle possède son corps et en est fière. Elle a un sabre de bonne qualité et un pistolet qu'elle garde toujours chargé.

Histoire:
"Cet enfant est né parmi nous à Archipel, mais comme aucun d'entre nous, ni même les dieux, ne savait ce qui la possédait, ce qui rendait son sang noir comme l'encre... Nous l'avons laissé dériver dans les mers en espérant qu'elle serait guidée en un monde meilleur pour elle par les vents divins...
Merci à vous de garder ce petit fléau loin des temples...
"
C'était un petit parchemin qui se trouvait à mes côtés, dans la barque que mes parents avaient utilisée pour me jeter à la dérive, comme une bouteille à la mer. Mon oncle, et bien, pas réellement, mais l'homme qui m'a trouvée était un marin, un pêcheur de Seymour qui par simple coïncidence, s'était retrouvé à faire un rare voyage dans les mers au nord-est de Burgane. Je serais probablement morte s'il n'avait pas fait un détour inhabituel dans ces eaux là!
Alors, cet homme, mon oncle Hermes, m'a rapporté à Seymour presque à contrecœur. Il avait peur de moi. Il faut comprendre que lorsque j'étais enfant, je ne contrôlais rien de mes... pouvoirs. Mon sang noir, mon sang d'encre, coulait vivement dans mes veines sans jamais se taire. J'en avais la peau pratiquement entièrement noire. C'est en grandissant auprès d'Hermes et de sa femme que j'appris la définition du mot contrôle...
Pendant des années, j'étais leur secret le mieux gardé : je vivais davantage sur la mer à apprendre à pêcher, à nager, à naviguer... La base quoi! Mais je passais que brièvement en ville. Les gens avaient peur et je comprenais déjà, même si jeune, que je devais cacher mon sang, me concentrer pour que l'encre n'apparaisse plus.
J'ai peut-être grandi là-bas 10 ans... Jusqu'au jour où l'oncle Hermes fut promu et me présenta à son équipage sur son nouveau navire de pêche fourni par la cité.
"
(...) Je suis bien désolé des événements, Sir Hermes. J'ai entendu parler de vos pertes récentes. Je tenais à vous informer que quelques survivants s'étaient écrasés sur les côtes sud de Burgane, tout près du port. Après le récit que vos pêcheurs m'ont conté, je dois avouer que j'aimerais vous voir dès que possible. On m'a dit que la tempête faisait rage et que sous le stress, probablement, votre nièce se serait jetée à la mer et, d'un autre côté, un autre de vos hommes m'a dit une version encore plus troublante! Il prétendait que la peau de votre nièce est devenue noire, comme si ses veines s'étaient remplies d'encre et qu'un certain Rean l'aurait jeté lui-même par dessus bord. Je tiens donc à tirer cette histoire au clair... donnez-moi vite des nouvelles... "
La mer s'était déchainée sur nous cette fois-là. Et moi, je me retrouvais de mon côté, inconsciente, sur une planche, dans la mer. J'ai dérivé jusqu'à une ile que je croyais être Burgane. À mon grand regret, j'étais sur une ile déserte, ou presque. Sur la rive ou j'étais, j'ai errai un long moment avant d'arriver à une baie ou des sirènes m'observait d'un air gourmand. J'étais jeune et je ne connaissais que d'horribles légendes sur c'est créatures qui semblaient surprises de me voir arrivé derrière elle... J'ai donc utilisé ce que je pouvais : J'ai crié, ma peau est passée au noir et j'ai tenté de courir, mais déjà des bras m'enlaçaient fortement. On me trainait ailleurs. Un bandeau sur les yeux. Confusion. Noir. Silence.
Au matin, j'étais dans un village, sur la même ile. Ce village, à moitié sur la mer, à moitié sur la terre n'avait et n'aura probablement jamais de nom. Ici vivait un peuple plutôt inusité : des hommes et des femmes aux traits de poissons sans être des sirènes. L'endroit avait un aspect tribal et la liberté de chacun se faisait sentir. Je m'y suis installée en espérant que mes différences serraient acceptées ici. J'avais raisons. Mais encore une fois, le destin me piégea.
"
...10 morts, 7 blessé gravement et abandonné sur les lieux, environ 12 personnes se sont échappées. Mais nous avons tout de même récupéré 3 femmes exotiques pour les revendes Capitaine... Elles nous ont donner du fil à retordre, mais ça vaut la peine. La brunette à l'air moins d'une sirène, mais j'aimais trop son regard... Oh! Et sa peau qui devient noire. Son père a du baiser une pieuvre... "
Quand les pirates marchands d'esclaves sont venus à notre village sans nom, ils nous ont tous pris par surprise. La vile était détruite, mais je sais dans le plus profond de mon coeur que les survivants se sont réinstallés...
De mon coté, je partais de crochet vers le repère malard ou me lava et m'habilla de force en belle dame. Je fus vite revendue à un équipage de pirate sale et je ne revis plus mes deux amies qui avaient subi un traitement semblable au mien.
Sur mon nouveau bateau, et bien, celui de ceux à qui j'appartenais maintenant, on m'appelait la princesse au sang d'encre, mais on me traitait définitivement autrement. Comme je n'étais ni douée en chant, en danse ou en autres folies de femmes... Et comme je m'efforçais de repousser toutes les avances des hommes du bateau... Le Capitaine perdu patience et me traita comme "
L'homme que tu es!"
Il m'habilla un homme et me donna une épée. Dès que je pris la garde de l'arme, il m'attaqua rapidement. Mon réflexe fut de parier avec le revers de main libre, à la grande surprise de l'équipage. Mais comme le capitaine semblait résolu à me faire la peau, je devins noire de colère, question de les surprendre un peu, et me bâtit comme jamais avant. J’ai dû les impressionner assez, car le Capitaine me désarma avec difficulté avant de m'annoncer un "
Bienvenue à bord matelot!"
J'ai passé quelques années à bord du Requin Blanc avant la mutinerie qu'on me passa sur le dos: tout l'équipage était d'accord pour mettre la capitaine à la mer, mais comme tous avaient une haine particulière envers la femme du bateau qui ne s'offrait jamais à eux, la mutinerie se tourna aussi contre moi! Menottée, je me retrouvai basculée en mer où le capitaine et moi nagions de toutes nos forces vers la seule chose qui pouvait nous sauver : la côte éloignée du port que le Requin blanc avait quitté quelques heures avant.
En chemin, je perdu de vue le capitaine. Sans regret pour lui, je me retrouvais épuisée, sur le quai du Repère Malard, poursuivi par des requins téméraires.
Sans me laisser le temps de reprendre mon souffle, je me suis hissée sur le quai, je me suis relevée et j'ai foncé vers le pub où je trouverais surement une échappatoire plus agréable...
Je suis entrée de manière fracassante dans le Crâne D'argent, toujours menottée et trempée par l'eau de la mer. À ma grande surprise, une femme bien habillée était assise à une table, des papiers devant elle, une ligne de gens se formait devant elle... Elle qui recrutait un équipage. Elle... Elle que mon sang reconnaissait... Sur mon bras se dessina son visage avec le mot "Reine "... Je savais. L'image disparue de ma peau alors que j'avançais vers la table, dépassant la file pour venir me présenter devant elle.
"
Où j'mets ma croix? "

Motivation: Inkblood Sally est vindicative, mais bonne vivnate: Elle veut être acceptée au sein d'un groupe et ainsi avoir la chance de se venger pour les choses qu'elle a subies.

Note(s): Elle fait partie de l'équipage de la Sirène et son Capitaine la considère comme sa soeur (et comme une princesse, et même, une arme secrète!). Son sang peut paraitre noir dans ses veines à sa guise (lorsqu'elle se concentre): elle peut donc y faire apparaître des mots, des images simples... Souvent, elle fait apparaitre une boussole (fonctionnelle!) dans sa main. Sinon, ce sont des indices que son sang lui donne sur son entourage, comme un nom...

~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
http://oaesis.forumactif.com/-f15/-t26.htm
Brume
Poisson dans l'eau
avatar

Féminin

MessageSujet: Re: Inkblood Sally   Mer 20 Jan - 9:59

Bienvenue sur Oaesis!

De ma part, tout est beau! Il suffit que Imerlane vienne t'approuver!

Au plaisir de te voir en mer bientôt!

~~~~~~~

Votre administration...
Revenir en haut Aller en bas
http://oaesis.forumactif.com
Imerlane
Gens du peuple
avatar

Féminin

MessageSujet: Re: Inkblood Sally   Mer 20 Jan - 16:35

Bien sur que je t'approuve.

Vien enfin me rejoindre sur mon bateau!!!

~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Brume
Poisson dans l'eau
avatar

Féminin

MessageSujet: Re: Inkblood Sally   Mer 20 Jan - 16:36

Alors ton personnage est accepté ma chère Inkblood!

Bon jeu!

~~~~~~~

Votre administration...
Revenir en haut Aller en bas
http://oaesis.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Inkblood Sally   

Revenir en haut Aller en bas
 
Inkblood Sally
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sally Murray [U.C]
» Sally (finit!)
» Le magasin de Sally
» Haïti/Rép.Dominicaine : Retour sur le colloque « Sang, Sucre
» [THEME] Les échecs version sorcier ? PV Sally

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les mers d'Oaesis :: Présentations :: Présentations acceptées-
Sauter vers: