AccueilFAQRechercherPortailMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans les rues d'Archipel

Aller en bas 
AuteurMessage
Elegbara
Gens du peuple
avatar

Masculin

MessageSujet: Dans les rues d'Archipel   Mar 19 Jan - 21:58

Maudissant dans sa barbe les dieux du vent et de la pluie qui s'acharnaient sur les iles de l'Archipel depuis trois jours, Elegbara était enfin assis dans sa chaise de bois devant sa petite demeure de pierre dans la pseudo-capitale desdites iles. Les trombes d'eau venues du ciel avaient achevé de transformer les allées de terre battue du village en un véritable bourbier où il était impossible d'avancer sans s'enfoncer jusqu'à la cheville. Le patriarche y avait d'ailleurs perdu ses sandales après avoir posé le pied dans un trou particulièrement boueux qui avait semblé vouloir lui aspirer la jambe au complet. Il avait réussi à s'en sortir sans demander l'aide d'un passant, mais sa godasse se trouvait maintenant sous plusieurs décimètres de terre gorgée d'eau.

Les chamans avaient tenu à faire la réunion malgré le mauvais temps. D'ailleurs, ce mauvais temps était l'un de leurs sujets préférés, à croire qu'il fallait faire quelque chose pour y remédier. Ganhuru avait été particulièrement véhément sur les supposés péchés que les dieux punissaient ainsi. À l'entendre, tout le monde devrait passer ses journées à genoux en implorant les dieux.

Bougres d'idiots, il pleut pendant trois jours et ils croient que le ciel va leur tomber sur la tête si on ne fait pas quelque chose pour apaiser les dieux. Se sont-ils plaint des deux semaines de beau temps que nous avons eu juste avant? Bien sûr que non! Imbéciles, impatients...

Au moins, il ne s'était pas déplacé complètement pour rien. Un chaman venu d'une des tribus située en périphérie avait remarqué que les feux follets avaient semblé très agités peu de temps avant la tempête. Depuis plus de dix ans que ces étranges créatures avaient élu domicile dans les bois entourant la Clairière des Voix, c'était la première fois qu'elles avaient l'air troublées sans provocation. Elegbara espérait que ce n'était pas en lien avec les fameuses "perles rouges" dont les patriarches avaient parlé. Ils n'avaient pas encore décidé de ce qu'ils devraient faire de ce problème, mais peut-être que quelqu'un n'avait pas écouter les consignes données par les chamans de laisser ces coeurs séchés là où ils étaient.

Quand il ferait un temps plus clément, l'homme de bois vivant irait voir les petits démons incandescents pour savoir ce qui se passait. En attendant, il était assis sur sa chaise devant sa demeure, sa pipe de bois à la main, regardant passer les quelques gens qui osaient braver les éléments. Si on avait besoin de lui, on n'avait qu'à venir le chercher! Pour l'instant, une petite sieste dans sa chaise préférée serait bien...

(Petit bonus: la pipe d'Elegbara!)
Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les rues d'Archipel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP
» Missions diplomatiques dans l'eau chaude !
» Promenade dans les rues
» Cavalcade et carambolage dans les rues d'Ambroisie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les mers d'Oaesis :: Section EN JEU :: Archipel :: Village d'Archipel-
Sauter vers: