AccueilFAQRechercherPortailMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petite ile déserte entre Seymour et Burgane

Aller en bas 
AuteurMessage
Lys
Gens du peuple
avatar

Féminin

MessageSujet: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Dim 24 Jan - 0:27

Lys paressait sur le sable, profitant de la clémence des éléments pour se reposer un peu et faire sécher ses vêtements. Il y a quelques minutes qu'elle était rentrée d'une autre de ses expéditions vers l'Espadon, et malgré qu'elle soit seule au milieu de nulle part, sa pudeur continuait de l'empêcher de se dévêtir avant de plonger à la mer. Pourtant, le soleil n'était pas son allié: les quelques réserves d'eau douce qu'elle avait fondaient rapidement, et sans de la pluie pour remplir tous les bols, tasses et morceaux de barils qu'elle avait récupérés, elle ne pourrait survivre bien plus longtemps. La Mer de Gloire lui offrait amplement de poissons à manger, mais sans eau, elle finirait par se dessécher sur le sable.

La pucelle fit un inventaire rapide des objets qu'elle avait retrouvés dans son dernier voyage: une brosse à cheveu (elle était particulièrement heureuse de cette trouvaille), du papier qu'elle faisait sécher, une pair de bottes, un compas... elle n'avait pas retrouvé sa robe de mariage par contre, et elle ne savait pas si elle préférait qu'elle ait brûlé ou qu'elle ait survécu dans les mains de ces harpies. D'une façon ou d'une autre, ça ne changeait en rien son désir de vengeance. Un jour, cette mégère pendrait au bout d'une corde, et Lys se ferait une joie de mutiler son corps à coups de sabre. Avec de la chance, on lui permettrait d'administrer le châtiment ultime elle-même.

Avec un soupir d'agacement, Lys se rassit sur le sable chaud. Toutes ces pensées ne vaudraient rien si elle demeurait coincée sur son ile. Espérant voir un navire passer, la reine impromptue de ce banc de sable glorifié grimpa au seul arbre de "ses terre" et scruta l'horizon de sa longue vue. Peut-être qu'un bateau de pêche ou un bateau marchand finirait par passer. Dans quatre jours, ils auraient dû rentrer, alors peut-être qu'ils dépêcheraient même un navire de la Garde.

Mais même s'ils l'envoient, il ne sera pas ici avant plus d'une semaine. Je serai plus sèche qu'une pierre à ce moment là.

Si elle devait en venir à cet extrême, elle avait retrouver le pistolet de Philippe, dans le tiroir de son secrétaire. La poudre avait eu le temps de sécher depuis le temps, et une seule balle suffirait.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel
Pied marin
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Mar 26 Jan - 23:26

Le soleil se couchait à l'horizon le jour où sur la mer, non loin, un navire glissait silencieusement, mais rapidement, sur les vagues.
Si Lys observait au sud-ouest, elle apercevrait probablement l'Écume verte, un bateau marchand réputé à Burgane, portant fièrement son drapeau vert clair.

C'est à elle de s'assurer qu'elle se fait remarque dorénavant!

(HJ: post sur le pont pour nous avertir si on peux te remarquer! Laisse seulement Frank et Tashi me répondre avant!)

~~~~~~~

~Capitaine de l'Écume Verte~
Revenir en haut Aller en bas
http://oaesis.forumactif.com/-f4/-t33.htm#58
Lys
Gens du peuple
avatar

Féminin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Mer 27 Jan - 3:20

Lys en était presque à son septième jour sur sa petite ile. Quelques averses passagères, chacune n'ayant durée que quelques minutes de pluie légère, avaient heureusement rempli de plusieurs précieux millimètres chacun de ses récipients à eau douce. Elle en avait rapidement conclu qu'il lui fallait des contenants plus nombreux mais moins profonds. Elle avait donc écorcé le seul arbre de sa petite ile, le condamnant surement ainsi à une mort lente, mais la peau végétale incurvée avait servi à créer des dizaines de petits plats peu profonds qui jonchaient maintenant son ile. Pour oublier sa détresse, elle s'ingéniait à utiliser sa tête pour ne pas devenir folle. Alors que l'Écume Verte sillonnait l'eau au loin, elle s'apprêtait à manger des filets de poissons enroulés dans des algues séchées. Lorsqu'elle serait enfin sauvée, elle ne voudrait plus manger de poisson pour des semaines, mais en ce moment c'est tout ce qu'elle avait.

Bien que la longue vue de Philippe reposait sur une pile de vêtements récupérés de l'Espadon, il n'était pas difficile d'apercevoir le navire marchand au loin. Dans la brunante, les voiles se découpaient à contre-jour sur le soleil paresseux et le ciel orangé. Lys s'était installé sur le côté ouest de son ile pour regarder le coucher du soleil pendant son repas du soir, nostalgique et amère de ces autres couchers de soleil qu'elle avait partagés avec Philippe et qu'il ne verrait plus avec elle à cause de cet équipage de charognardes. Alors qu'elle s'apprêtait à prendre une bouchée dans ce qui allait surement s'avérer être un repas immonde, elle aperçut la forme caractéristiques des voiles, leur mouvement régulier alors que la quille de l'Écume Verte fendait l'onde marine. Ce n'était qu'à peine un point à l'horizon, mais c'était un point d'espoir, et son coeur faillit bondir hors de sa poitrine lorsque le cerveau de la jeune fille compris de quoi il s'agissait. Son premier réflexe fut de se jeter sur le petit bucher pour l'allumer, mais elle se ravisa et prit la longue vue. Ça ne servirait à rien de lancer un signal pour me faire prendre d'autres pirates, pensa-t-elle amèrement.

La pucelle revint à son poste, les vagues venant lui lécher les chevilles. Contenant avec peine son excitation, elle leva l'instrument à son œil et le pointa en direction du navire. Assurément, il s'agissait bien là d'un bateau, et si ce n'était pas le fleuron de la Garde Royale venu la récupérer en personne, son pavillon semblait être celui d'un marchand légitime. Aussitôt ses craintes concernant l'allégeance de ses sauveurs dissipées, Lys se rua vers le tas de bois au centre duquel trônait son unique baril de poudre, surélevé au-dessus des débris et une mèche serpentant en-dessous. Frénétiquement, elle tenta d'allumer sans succès le bois d'allumage avec les quelques allumettes qu'elle avait trouvées dans le cabinet ignifuge de la défunte goélette. La pluie! se reprocha-t-elle intérieurement Pauvre sotte, tu n'as pas pensé à protéger le bois et maintenant il est trop humide! Il me faut quelque chose qui s'allume bien...

Presque à contrecœur, ses yeux se tournèrent vers la petite pile de vêtements entassés dans la tente faite de voilures. Elle avait mis de côté les vêtements plus féminins, les réservant pour plus tard, quand elle serait sauvée. Les vêtements d'homme qu'elle portait était plus pratique pour nager, et ceux qu'elle avait portés la veille étaient surement encore très humides. Avec un grognement de rage, elle entassa son unique robe, un corset et les gants de soie qu'elle avait achetés pour son mariage sous les morceaux de bois, les imbiba généreusement de la bouteille de vin de la réserve privée de Philippe... elle aussi était réservée pour le mariage... et mis le feu au tout, prenant soin d'isoler la mèche pour que la poudre ne s'enflamme pas trop vite. Puis elle se mit à prier. Ce bateau était rapide, et si elle ne réussissait pas à allumer son signal assez vite, peut-être qu'ils seraient déjà trop loin pour voir son signal.

Quelques instants plus tard, les morceaux de bois les plus secs commençaient à fumer, puis à s'enflammer. L'humidité retardait l'apparition des flammes, mais causait beaucoup de fumée, ce qui était inattendu mais d'autant plus apprécié. Lys souffla un peu sur les flammes, puis alla se cacher sa tente, plaçant autant de distance et d'obstacles entre elle et le feu que possible. Elle ne voulait pas être à proximité quand le barillet de poudre allait exploser!

Alors que la fumée commençait à former une colonne grisâtre dans laquelle les rayons du soleil mourant se mêlaient aux reflets vifs du bucher, une flamme se mit à dévorer la mèche, remonter le bout de corde enduit d'accélérant, puis disparu dans le contenant de bois. Lys l'avait placé à l'envers, espérant une explosion dirigée vers le ciel plutôt qu'une au sol qui aurait dispersé son feu. Alors que la pression interne de poudre allumée s'élevait, une trainée de flammes jaillit de l'orifice par lequel la mèche avait été insérée. Le barillet devenu fusée s'élança verticalement, suivant le bout de vergue planté dans le sol auquel il avait été attaché pour le surélevé, et disparu très haut dans le ciel. Bon, ce n'était pas prévu, mais ça devrait attirer leur attention...
Revenir en haut Aller en bas
Samuel
Pied marin
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Mer 27 Jan - 12:39

Au loin, l'Écume verte ralentissait jusqu'à s'arrêter. Elle jettais l'encre! Une barque étais descendue en mer...

~~~~~~~

~Capitaine de l'Écume Verte~
Revenir en haut Aller en bas
http://oaesis.forumactif.com/-f4/-t33.htm#58
Tashi
Gens du peuple
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Mer 27 Jan - 13:08

Quelque instant apres l'arrêt de l'écume verte quelqu'un arrive. A moitié.

A plusieurs mêtres de la plage, dans l'eau profonde, une tête sort de la surface de l'eau. Tashi enlève son masque et scrute des yeux la plage, semblant cherchant quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Lys
Gens du peuple
avatar

Féminin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Mer 27 Jan - 13:45

Pendant qu'elle rassemblait ses choses, Lys continuait de jeter des coups d'oeil vers l'Écume Verte à l'aide de la longue vue qu'elle gardait maintenant près d'elle. Elle emplissait une des malles en bois qui s'étaient échouées sur la place, celle qu'elle s'était résolue à ne pas détruire pour l'ajouter au bucher. Elle aurait dû contenir ses derniers vêtements féminins, mais ceux-ci venaient de servir de bois d'allumage. Elle y entassa donc pêle-mêle tous les petits trésors qu'elle avait trouvés en explorant l'épave, tous ces fragments de cette vie qui avait cessé de lui appartenir le jour où cette chienne était arrivée dans sa vie. Le souvenir de cette vache lui fit bouillir le sang un moment, et elle jeta rageusement le simple ouvre-lettre qu'elle allait ranger. Le bout de métal alla se ficher dans le fond de la malle avant de lentement retomber à plat en arrachant un copeau de bois pourri. Décidément, cette malle ne tiendra pas longtemps, pensa-t-elle alors qu'elle entassait ses derniers effets personnels. Le petit coffre chêne n'était rempli qu'à moitié au mieux. Pour faire bonne mesure, elle y plaça les vêtements d'homme qu'elle avait de rechange. Au moins ils empêcheraient les objets de bouger et de s'entrechoquer.

Une fois ses "bagages" terminés, elle traina le tout vers la plage, puis passa le sabre de Philippe à sa ceinture. Elle n'avait pu récupérer le fourreau, accroché à la taille de la raclure qui s'était permis de dépouiller le corps de son fiancé, aussi elle s'était façonné une dragonne avec quelques bouts de cuir et de fil de fer. Ce n'était pas ce qu'il y avait de plus joli, mais c'était efficace. Elle vérifia également que le pistolet était encore chargé de sa seule balle et l'enfonça également dans le ceinturon. Elle compléta le tout en se tapant légèrement la cheville droite du talon pour vérifier si son couteau y était déjà. Génial, maintenant tu as tellement de choses sur toi que tu aurais de la peine à courir. Ce n'était pas un secret qu'elle était loin d'être une menace avec l'une ou l'autre de ces armes, mais au moins elle n'était pas complètement sans défense. Elle aurait de la difficulté à faire confiance à des marins pour un bout de temps.

Ses yeux fixés sur le canot qui s'approchait lentement - Pourquoi est-ce qu'ils ne se sont pas approchés davantage? - Lys ne remarqua pas l'étrange tête qui venait d'émerger de la mer. Pour Tashi, elle devait offrir un spectacle particulier. Les vêtements d'homme qu'elle portait ne dissimulait en rien le sexe de l'adolescente, le pantalon et le gilet sans manches semblant au contraire mettre l'accent sur le galbe de ses jambes et la courbe de sa poitrine pourtant peu remarquable autrement. Avec une simple chemise ample et sa petite taille, elle aurait surement pu se faire passer pour un garçon un peu efféminé malgré ses longs cheveux roux. Lys semblait d'ailleurs particulièrement échevelée, le souci de son apparence personnelle ayant été mis de côté depuis plusieurs jours. Le tricorne qu'elle portait et qui empêchait le vent de fouetter son visage avec sa chevelure en bataille avait surement appartenu à un officier de la Garde. On voyait encore l'écusson qui dénotait un grade, mais les plumes qui précisaient le rang avaient été arrachées par leur séjour sous l'eau. Le chapeau lui-même avait un air particulièrement défraichi, comme tout ce qu'elle portait et Lys elle-même d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Frank le Boiteux
Pied marin
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Mer 27 Jan - 14:05

Lys si elle regardait dans la direction de l'Écume verte pouvais bientôt voir une petite barque et son équipage d'une demi-dizaine d'homme s'approcher, si elle écoutait et si le vents et les vagues n'assourdissait pas ces bruits, elle pouvais peut-être entendre d'une voix lointaine mais toute proches.

- Allez matelots! On va sauver cette personne, Ô hisse! Ô hisse!

Frank de son côté regardait la petite Îles encore incapable de discerner exactement qui se trouvait dessus mais ça ne saurait tarder
Revenir en haut Aller en bas
Samuel
Pied marin
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Mer 27 Jan - 14:18

Samuel tenta de voir ou était rendu Tashi. Il se doutais très bien q'uil n'irait jamais sur la plage... Mais il espérait avoir des nouvelles de ce qui se passait sur l"île avant d'y arrivé.

On ralentit un instant...
dit-il en sortant sa propre longue vue pour scruter la plage qui se rapprochait.

Dans le passer, il avait déjà été porté à visiter une île "non-habité" pour se retrouver dans un piège de roublards... Il ne ovulais plus que celà se reproduise.
Il vit Tashi, un peu plus loin devant. Il étais dans l'eau, toujours...

Probablement qu'il s'est arrêter avant même de toucher sol...

Il observa la plage, le feu et vit brièvement une personne en train de... Faire une valise?

~~~~~~~

~Capitaine de l'Écume Verte~
Revenir en haut Aller en bas
http://oaesis.forumactif.com/-f4/-t33.htm#58
Frank le Boiteux
Pied marin
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Mer 27 Jan - 14:21

-oy capitaine? Que se passe-t-il là-bas pour qu'on s'arrête ici?


Dit Frank en remarquant l'expression d'incrédulité de Samuel derrière sa longue-vue. Il plissait des yeux pour essayer de voirse qui se passait sur la petite île mais sans grand success, l'îles bougeait trop....
Revenir en haut Aller en bas
Tashi
Gens du peuple
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Mer 27 Jan - 16:05

Tashi s'approcha du bateau lentement. Sa tête seulement dépassais de l'eau.

-Elle est seule et armé. Un sabre et un pistolet. Sinon elle semble prete a quitter l'ile, elle a une malette.

Tashi commenca a remettre son masque.

-Je vais plonger pour observer les fonds marins p'tete trouver de la visites.

Tashi replongea aussi tot.

*ailleur*


Dernière édition par Tashi le Jeu 28 Jan - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Samuel
Pied marin
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Mer 27 Jan - 16:21

Samuel fit un signe de tête d'aprobation.

On attendais ça, Frank...
dit-il alors que Tashi replongeais.

Ramez, on a un dame à sauver!

Et les matelots ramèrent de toutes forces. La barque avanca alors vers la plage en glissant doucement.

Soyez tout de même vigilant...
disait le Capitaine à son équipage.

La barque étais maintenant assez proche pour que Samuel puisse se jetté à l'eau et y marcher, l'eau à la taille. Il fit signe à ses matelots de sortir de l'embarcation et regarda la dame sur la plage où ils arrivaient.

Oye! Madame... Vous n'êtes pas blessée?
cria t-il en arrivant plus près.

C'est une belle femme d'ailleurs...
pensa t-il en voyant qu'elle portait des vêtements d'hommes qui lui donnait une silouhette intéressante...

~~~~~~~

~Capitaine de l'Écume Verte~
Revenir en haut Aller en bas
http://oaesis.forumactif.com/-f4/-t33.htm#58
Lys
Gens du peuple
avatar

Féminin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Mer 27 Jan - 19:16

L'adolescente observait le canot s'approcher de la berge avec trépidation, bien qu'une pointe d'anxiété s'immisçait lentement en elle. Même si ces hommes n'arboraient pas un drapeau pirate, il pouvait s'agir d'une simple ruse, et même un honnête marchand pouvait considérer le prix qu'elle vaudrait en tant qu'esclave dans un repère de flibustiers. Ou peut-être exigerait-on d'elle qu'elle repaie ses sauveurs de son corps immédiatement. Un peu tard pour avoir des regrets, se dit-elle. De toutes façons, je ne peux pas rester sur cette ile toute ma vie.

Lys nota l'étrange tête qui avait surgi de l'eau pour s'adresser au capitaine avant de plonger à nouveau. Pourtant, elle n'avait vu personne se jeter à la mer, et même si c'était le cas, le plongeur aurait dû rester plus d'une dizaine de minutes sous les vagues. Ce n'était pas possible. Ce n'était pas humain. Qui a dit que c'était un humain? La pensée la pétrifia un instant: comme à toutes les petites filles, sa mère avait raconté des histoires horrifiantes sur les sirènes pour éviter qu'elle n'aille jouer seule sur le bord de la mer. Et s'il s'agissait d'une sirène? Elle n'avait pas envie d'avoir échappé à la mort uniquement pour servir de repas à un homme-poisson dégénéré!

Perdue dans ses pensées, il lui fallut un moment pour voir que l'embarcation était maintenant assez proche pour que Samuel en descende. La vision de l'étrange végétation qui croissait sur un des bras du capitaine de l'Écume Verte ne fit rien pour la réconforter, et elle mit un moment avant de réaliser qu'il venait de s'adresser à elle. Merveilleux, une sirène avec un homme avec de l'algue et du corail qui lui pousse dessus, et tout le monde semble armé, mon jour de chance, se dit-elle avec un cynisme qui lui était étranger il y a une semaine.

Prenant une grande inspiration, elle planta ses pieds dans le sable mouillé pour afficher une aura de confiance qu'elle ne sentait pas elle-même. Je ne suis pas blessé, merci, répliqua-t-elle enfin. Avez-vous de la place pour un passager de plus ou dois-je attendre le prochain bateau? L'humour est une forme d'attaque, elle désempare l'autre quand il s'attend au désespoir et émane d'une assurance projetée. Si elle était désespérée de quitter son ile, son sourire radieux ne le laissait aucunement transparaitre. Elle avait décidé il y a quelques jours qu'elle ne serait plus une victime, et cela commençait maintenant.

Tashi, nageant sous la surface, trouveraient surement quelques vestiges d'un naufrage, des objets poussés par les courants sur le fond marin. Peut-être même découvrirait-il quelques macabre artéfact: membre sectionné, crâne ou pied. Lys avait tranché la corde des pendus entrainés sous l'eau, espérant ainsi apaiser temporairement quelque fantôme pouvant se trouver à proximité, et les cadavres avaient dérivé un peu avant de se prendre dans les algues et les coraux. L'épave elle-même prendrait plus d'une dizaine de minutes à partir de l'ile en direction opposée d'où arrivait les marins.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel
Pied marin
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Mer 27 Jan - 22:23

Samuel s'approcha d'avantage pour venir lui parler sans crier, mais il figea un moemnt.

J'suis complètement stupide. Mon bras. Elle va paniquer... Maudit soit le rhum qui m'a fait oublier...

Mais lorsqu'il l'entendit répondre, il svait qu'elle ne s'en préocuperais pas pour le moement. Tout de moins, pas tant qu'elle serais sur cette île. Samuel regarda un moment ses 4 hommes; ils avaient tous eut un petit moment de doute... Il leur souria un moment puis se trourna vers la dame.

Je suis le Capitaine Samuel Cortèse... Je serai ravie de vous remenez sur une terre plus habité si tel est votre désir, madame.
dit-il, le plus poliment possible.

Samuel avait remarquer le chapeau de la garde sur la tête de la femme et il se disait qu'elle étais loin de resembler à une pirate...

Elle devait être avec la garde quand ils ont coulé, parce qu'elle ne ressemble en rien à une femme pirate... De ce que je m'en souveins!

J'ai de la place pour vous menez à mon navire, et j'ai même des hommes pour prendre vos bagages... Si Burgane vous plait, c'est notre destination. C'est à votre guise!

~~~~~~~

~Capitaine de l'Écume Verte~
Revenir en haut Aller en bas
http://oaesis.forumactif.com/-f4/-t33.htm#58
Frank le Boiteux
Pied marin
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Jeu 28 Jan - 7:00

Frank s'afférait tout d'Abord à accoster la barque sur le bord du sable de l'île. Bien que tout n'était pas stable il avait quand même jamais remis les pieds à terre après s'être saouler sur un bateau, et dieu sait que l'effet d'envivrement dans de tel condition sans en être habitué en ai décuplé. il posa donc finalement le pied à terre et la besogne terminer il s'avança en claudiquant énormément plus que d'habitude.

Wow je ne savais pas qu'ils en faisait des comme ça sur des petites îles!

- Bonjour gente dame! mon nom est...

Poof! fit-il en s'écrasant face première dans le sable mouillé le doigt toujours levé en signe d'introduction ce qui fit probablement énormément rire les autres matelots. Il levi la tête pour regarder la jeune femme et compléta tout en rien de lui-même;

- François Laroche de Seymour, je suis pêcheur et le sol est particulièrement instable, mais vous pouvez m'appeler Frank (ou le boiteux haha! Crièrent les matelots en exclamations)...Comment allez vous?

Si elle portait attentien à ces détails on pourvait voir les yeux boursoufflé de Frank du à sa précédente crise de larmes et le côté gauche de son pantalon déchiré. Mais Frank arborait
Revenir en haut Aller en bas
Lys
Gens du peuple
avatar

Féminin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Jeu 28 Jan - 17:25

(HJ: Je vais assumer ici que Samuel a continué à avancer plutôt que de rester dans l'eau pendant que les autres continuaient d'avancer. Je rappelle aussi à mes deux mâles qui ont l'air de trouver Lys très mignonne qu'elle n'a que 16 ans. Samuel en a le double, Frank en a neuf de plus. Elle n'a même pas fini sa croissance et sa puberté!)

Intérieurement, Lys fut submergée par le soulagement lorsque l'étrange capitaine de L'Écume Verte lui annonça qu'il la prendrait à son bord. Et il la ramenait à Burgane en plus! Malgré sa méfiance et son désir d'apparaitre forte, la pucelle ne peut réprimer un tressaillement qui trahissait son émoi, ni s'empêcher de soupirer doucement en fermant les yeux. Elle allait revoir sa famille, ses amis. "Je vous remercie infiniment, capitaine Cortèse, de votre générosité, entonna-t-elle avec une gravité superflue. Soyez assuré que les frais de mon passages vous seront dûment remboursés à notre arrivée à la capitale."

Pendant ce temps, le canot s'était approché davantage et sa coque vint heurter la berge près de l'adolescente. Elle se retint d'avoir un mouvement de recul. Ses pieds auraient rencontré la malle située derrière elle et elle aurait pu trébucher, se rendant davantage vulnérable. Elle observa, impassible, les matelots s'affairer à trainer la frêle embarcation sur la plage de sable fin. Elle faillit avoir un nouveau mouvement de recul lorsqu'un des hommes fit mine de s'avancer vers elle, l'haleine chargée d'alcool, avant de se retrouver lui-même la tête dans le sable alors qu'il tentait de se présenter. La scène réussit à lui arracher un sourire mince, et l'homme qu'elle avait trouvé menaçant l'espace d'un instant semblait maintenant davantage comme le bouffon du groupe, le genre de pitre clownesque au moral aussi contagieux qu'indestructible.

Elle se sentait soudainement ridicule: elle avait passé la dernière semaine à prier pour qu'un sauveur vienne la secourir avant qu'elle ne meurt de soif ou d'ennui, et maintenant qu'ils étaient là, elle les regardait avec méfiance et hostilité. Ils ne sont pas tous comme cette scélérate hydrocéphale, il y a aussi de bons marins. Philippe en faisait partie. Dès que le souvenir douloureux de sont fiancé défunt refit surface, Lys sentit ses jambes se dérober sous elle et dut s'assoir promptement sur sa malle. Le mouvement avait été à peine trop rapide, trop brusque, pour ne pas paraitre naturel, mais peut-être avait-elle seulement trébuché.

S'inclinant vers l'avant et prenant appui de ses coudes sur ses genoux, la pucelle releva la tête pour rendre son salut au boiteux. "Enchantée, dit-elle d'une voix blanche. Je suis Lys... seulement Lys." Si elle avait remarqué les yeux rougis de Frank, elle n'en laissa rien transparaitre. Ses propres yeux étaient hantés et liquides, mais aucune larme ne semblait venir. La douleur du pêcheur avait été réveillée par l'alcool et son récit, mais il s'agissait d'une vieille blessure qui s'était refermée mais qui continuait de faire mal lorsqu'on la touchait. La blessure de Lys saignait encore.

(HJ: En bonus, la fameuse malle!)
Revenir en haut Aller en bas
Frank le Boiteux
Pied marin
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Jeu 28 Jan - 19:23

Frank se releva aussi bien que mal et lorsque debout, il prit une bonne minute avant de se restabiliser, mais une fois fait, il arbora un sourire de satisfaction et presque de fierte, et adressa ensuite un sourire un peu nerveu a Lys. Puis continua d'un ton jovial et d'un sourir se voulant leger.

Pourquoi n'est pas plus vetue que cela? Que s'est-il passe? La pauvre j'espere que cette jeune fille n'a pas passer trop de temps ici...

- Votre embarquation est arrivee mademoiselle, laissez-moi l'honneu de prendre vos bagages!
Revenir en haut Aller en bas
Samuel
Pied marin
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Ven 29 Jan - 7:46

(HJ: 16 ans, c'est à cette âge là qu'on se mariait à une certaine époque, tsé! *rire* Mais bon, comme Samuel pourrait être ton père, je vais me calmer un peu! ; ) )

Samuel ria un peu de Frank sans se moquer; Il espérait ne pas trop effrayer la jeune femme et l'aider plus que lui nuire! Il observa la femme et remarqua la détresse au fond de ses yeux. Il se doutais que le naufrage avait été terrible pour elle...

Elle se tien forte, mais au fond... Oh!

Sur cette pensé, la jeune Lys sembla s'effondrer de l'intérieur après s'être présenté. Mais avant que Samuel n'est peut réagire, le bon Frank, bien qu'asommé par l'alcool qu'il avait prit plus tôt dans la soirée, s'était lancé pour se proposer à l'aider...

Écouter, madame Lys... Venez, on vous emmèene à Burgane.
dit-il à la jeune femme en se penchant un peu vers elle.

Les gars...
ajouta-il en se tournant vers les autres...
Embarquer ses affaires! Je veux qu'on la rende le plus comfortable possible durant le reste du voyage! Compris?

Sur ce, les matelots s'activa avec un approbation commune. Les 5 marins (incluant Sam et Frank) étais à la disposition de Lys.

Mon cammarade Frank n'est pas habitué à la haute mer, mais il est l'homme le plus aimable que j'ai rencontré récamment... Ne vous inquièter pas... On vous ramènera saine et sauf...

Samuel se foutais bien de la récompense: il n'étais pas là pour ça... Mais il n'en dit tout de même pas un mot... En tant que marchand, il étais tout de même content d'être éventuellement dédomager pour cette arrêt imprévu... Même si ce n'étais qu'une pièce!

~~~~~~~

~Capitaine de l'Écume Verte~
Revenir en haut Aller en bas
http://oaesis.forumactif.com/-f4/-t33.htm#58
Frank le Boiteux
Pied marin
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Ven 29 Jan - 8:37

- Hey! c'est pas la haute mer qui me tracouille, c'est lacoo.....laaaaco.....L'alcoholeu! satané de mot trop difficiler à prononcer...Le RHUM! Oui en effet perdonnez ma grossièté j'en ai abusé je le confesse, je suis coupable...

Il se donna une tape sur la main en signe de "mauvais garçon!" Il s'executa ensuite. Et plaça la malle au mileu du bateau, l'endroit le plus stable. Avec les autres hommes il invita Lys à embarquer. Il s'adressa ensuite à un autre matelot.

-Vous allez dewoir pousser la barque camm'rade! je neu crois pas awoir assez d'équilibre pour le faire cette foés-ci, excusé-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Lys
Gens du peuple
avatar

Féminin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Ven 29 Jan - 20:54

(HJ: Bon, je voulais laisser une chance à Tashi de poster à nouveau, mais comme tout le monde s'empresse d'écrire... et Frank, ne sois pas si pressé, aux dernières nouvelles, Lys est ASSISE sur sa malle et ne semble pas particulièrement en état de se lever. Et c’est quoi cette remarque sur le fait qu’elle n’est pas « plus vêtue que ça »? Pantalon, chemise, gilet et bottes, ça ne laisse que les mains, le cou et la tête d’exposés!)

Il fallait qu’elle se ressaisisse. Elle ne voulait pas paraitre faible, ne voulait pas être faible. Sur l’Espadon, elle avait été impuissante, un simple témoin devant un tourbillon de mort et de destruction, de violence et de cruauté. Jamais plus elle ne devait être aussi faible, aussi inutile et pusillanime.

Elle jeta un œil aux marins, puis au capitaine. Recouvrant sa détermination, elle se releva de son siège impromptu. Garde la tête haute Lys! Tu as encore ta fierté après tout. Philippe lui avait enseigné que pour être forte, il ne fallait jamais renoncer à sa dignité, ne jamais baisser la tête. Il disait qu’il y avait déjà trop de femmes soumises en ce monde, qu’il ne voulait pas en faire une de son épouse. "Merci à tous de me prendre à votre bord," dit-elle d’une voix plus assurée. "Faites attention à la malle je vous prie. Ce n’est pas grand-chose, mais c’est tout ce qu’il reste de l’Espadon."

Elle regarda les hommes prendre ses maigres affaires, fronça les sourcils et se dirigea vers sa tente, ramassant un fragment de bois enflammé en chemin. Elle alla reprendre la longue vue de Philippe qu’elle avait laissé de côté en faisant ses bagages, puis mis le feu à la voilure qui lui avait servi de toit durant la dernière semaine. Elle revint dès que les hommes eurent fini de placer la malle dans le canot et alla y prendre place elle-même, offrant un léger sourire à Frank et aux autres. Longue vue en main, sabre et pistolet à la taille et une aura d’assurance, on se demanderait presque qui était le capitaine ici.
Revenir en haut Aller en bas
Samuel
Pied marin
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Dim 31 Jan - 21:47

(HJ: Tashi avais quitter l'île depuisson dernier post en passnat! ^^; Et effectivement, tu étais assise sur cette malle! XD )

Samuel observa Dame Lys mettre le feu à sa tente en se disant qu'il aurait probablement fait la même chose; question de mettre le tout derrière soi! Un fois la barque chargé, Samuel y retourna lui-même avec Frank à qui il chuchota un mot à par du groupe...

Mon cher Frank... Je crois que notre tite dame à besoin d'un moment de paix le temps de retourné à l'Écume... On fera donc le petit bout de chemin en barque en silence... D'accord?
dit-il doucement en lui offrant un petit clin d'oeil discret...

Je crois que Lys est un peu ébranlé et qu'un homme un peu saoul ne l'aidera pas trop, bien qu'il m'amuse moi et les autres matelots...

Samuel invita Frank à embarquer et fit signe au marins de ramer pour les ramener à l'Écume verte sain et sauf...
Alors, la barque s'ébranla doucement et s'approcha de l'écume en laissant derrière eux la rive de l'île déserte...

*Écume Verte*

~~~~~~~

~Capitaine de l'Écume Verte~
Revenir en haut Aller en bas
http://oaesis.forumactif.com/-f4/-t33.htm#58
Frank le Boiteux
Pied marin
avatar

Masculin

MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   Dim 31 Jan - 23:25

Ouin il a peut-être raison...je devrait pas blaguer autant...

- Oh! oui bien sur, désolé. Je comprend.

Frank s'exécuta ensuite à la tâche en tâchant de ne pas trop parler et de faire autant le pitre et surtout de faire attention à ses mouvements...bien que le rhum ai un peu diminué. Il poursuivi et ne fit autre chose que des sourire de compassion et de son habituel ton jovial.


*Écume verte*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite ile déserte entre Seymour et Burgane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite ile déserte entre Seymour et Burgane
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite partie de chasse entre novice [Libre et Nuage Nocturne]
» Une petite ruelle déserte
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]
» Petite chamaillerie entre voisin [Iseult]
» Petite discussion entre... amis ? [Kenpachi/Tenzouille]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les mers d'Oaesis :: Section EN JEU :: En mer-
Sauter vers: